5 conseils pour une ration mixte parfaite

PrintPrint  ForwardForward
5 conseils pour une ration mixte parfaite
Samenvatting: 
  • Une ration mixte composée de fourrage brut, d’aliments concentrés et de sous-produits présente de nombreux avantages.
  • Dans seulement 30 % des cas, la ration calculée correspond à la ration réellement administrée !
  • Souhaitez-vous être sûr de la qualité de votre ration ? Vous pouvez alors faire réaliser une analyse de votre ration.

5 conseils pour une ration mixte parfaite

Une ration mixte composée de fourrage brut, d’aliments concentrés et de sous-produits présente de nombreux avantages. Elle permet à de nombreuses exploitations d’obtenir d’excellents résultats. Une certaine vigilance est toutefois de mise. Car, les résultats sont assez variables. Dans seulement 30 % des cas, la ration calculée correspond à la ration réellement administrée !

L’objectif de la ration mixte est de proposer un mélange homogène et équilibré aux animaux. Or, lors du symposium « efficacité du fourrage » organisé à Wageningen, il a été révélé que dans la pratique, seulement 30 % des rations proposées aux animaux correspondent aux rations calculées. Ce chiffre ressort d’une étude américaine réalisée sur 1000 rations pratiques.

Il y a donc pas mal d’incertitudes entre les résultats de l’analyse, les calculs de ration et les aliments réellement ingérés par les vaches. Les écarts observés sont souvent causés par la manière dont la ration est chargée, l’absence de systèmes de mesure, la mauvaise qualité du fourrage brut ou encore la mauvaise qualité de mélange.
Que pouvez-vous faire pour que la ration proposée à vos vaches corresponde à celle calculée avec tant de précision ?

5 conseils pour une ration mixte parfaite :

  • Ensilez différentes qualités d’herbe séparément. Partagez-les en lots homogènes et analysez-les séparément -> Ceci vous permettrait, ainsi qu’à votre conseiller, d’obtenir un bon aperçu des qualités disponibles. Ainsi, l’écart entre les valeurs calculées et la qualité réellement disponible est réduit au minimum.
  • Veillez à obtenir un ensilage d’herbe contenant entre 35 et 45 % de matière sèche -> Ceci permet de limiter les pertes dues à l’échauffement du fourrage et par conséquent, de réduire les écarts entre la ration calculée et la ration réelle. De plus, l’herbe sera alors plus facile à mélanger. Un ensilage contenant trop de matière sèche a tendance à se « démélanger » au niveau du râtelier de fourrage, ce qui incite les vaches à sélectionner. Si on ensile trop humide, l’herbe devient collant et il devient difficile d’obtenir un mélange de bonne qualité et de proposer une composition variable aux vaches.
  • Veillez à respecter les bonnes proportions de mélange -> Les rapports entre les différents produits ne doivent pas trop varier. C’est pourquoi il est conseillé de toujours utiliser un dispositif de pesage. A titre d’exemple, si le rapport herbe/maïs varie fortement à cause d’un chargement peu précis, l’apport en protéines pourrait être très différent de celui préconisé. Étant donné qu’au moment du chargement des fourrages bruts, certains écarts sont inévitables, il est important de charger les sous-produits et les concentrés en dernier. En les chargeant en dernier, vous avez encore la possibilité d’adapter la quantité à la quantité de fourrages bruts chargés, pour que les proportions de mélange planifiées soient respectées.
  • Rédigez un protocole -> Surtout si la distribution des fourrages est effectuée par plusieurs personnes dans l’entreprise, il est conseillé d’établir un protocole dans lequel sont mentionnés les quantités, l’ordre de mélange, l’heure de distribution et la durée de mélange à respecter. Un travail précis et consciencieux aide à obtenir un produit de bonne qualité.
  • Contrôlez votre ration -> Souhaitez-vous être sûr de la qualité de votre ration ? Vous pouvez alors faire réaliser une analyse de votre ration. A l’aide des résultats, vous pourrez étudier, avec l’aide de votre conseiller, les éventuelles améliorations à apporter.

La ration calculée, aura-t-elle comme effet la production laitière estimée ? Au lieu d’attendre les résultats, l’outil RantsoenCheck vous permet de vérifier l’exactitude du mélange.

Andere relevante expertartikelen